fbpx
 

Quel est le bon moment pour lancer son business ?

Vous vous demandez quel est le bon moment pour lancer son business ?

Cette idée qui vous trotte dans la tête depuis longtemps : une entreprise, un blog, une chaîne YouTube… 

A mon sens, la réponse est très simple : il n’existe pas de “bon moment” pour se lancer !

Je ne vous surprends pas avec cette réponse mais je tiens à la développer en détails.  

meilleur moment pour créer son entreprise

Pourquoi le bon moment pour lancer son business n’existe pas ?

Tout simplement car vous ne vous sentirez jamais à 100 % prête à franchir le pas.

Vous n’allez pas vous réveiller un matin en vous disant “C’est bon, j’ai accompli ceci donc je peux y aller” ou “Enfin, ma situation me le permet”. Non ! 

Ce moment n’arrivera pas, alors inutile d’attendre que le rythme de votre travail ralentisse, que vous ayez tel âge ou que les enfants aient grandi… 

Je vais vous raconter une histoire personnelle. Quand je travaillais en cabinet en tant que juriste, je souhaitais déjà me lancer dans l’aide à la création d’entreprise en tant qu’indépendante.

Mais j’étais convaincue que cela ne serait pas possible avant d’avoir 50 ans ! 

C’est beaucoup ce qui se passait dans le milieu où j’étais : être responsable puis directrice juridique avant se lancer à son compte. 

Ayant vu ce schéma se répéter, je pensais pouvoir me lancer uniquement après 30 ans de carrière et de connaissances. J’avais complètement tort ! 

En pensant comme ça, j’aurais pu passer des années sans exploiter les connaissances que j’avais déjà pour aider des personnes à créer leurs entreprises. 

Au final, j’ai bien fait de ne pas attendre ce “moment parfait” pour me lancer à mon tour, car il ne serait jamais arrivé ! 

meilleur moment pour créer son entreprise

Etre salariée = le meilleur moment pour se lancer ?

 

Un autre frein peut-être le fait d’être salariée : beaucoup pensent que c’est incompatible, voire interdit de se lancer en étant déjà en poste. 

Sachez que dans mon programme d’accompagnement Women Success, 75 % des participantes sont salariées à côté de leur projet. Certaines sont mamans d’enfants en bas âge. 

Elles parviennent à cumuler leurs différents rôles, avec de l’organisation et du travail, c’est sûr ! Mais c’est possible.

 

Attention, je ne recommande pas de tout quitter du jour au lendemain ! Il faut prévoir de l’argent de côté pour les premiers mois. Le début est souvent difficile car on ne génère pas (ou peu) d’argent. Il faut donc assurer ses arrières et pouvoir vivre pendant cette période de transition. 

Au début, il est courant de dédier du temps à son projet les week-ends et les fins de journée, en parallèle de son emploi.

 

Si vous êtes actuellement salariée et que vous voulez vous consacrer à votre projet, il est possible d’obtenir une rupture conventionnelle et avoir droit au chômage.

 

Se faire accompagner peut être un réel atout pour connaître ses droits et effectuer les bonnes démarches ! 

Les aides de Pôle Emploi peuvent vous aider à payer vos factures etc., mais si vous n’y avez pas droit, il est nécessaire d’avoir de l’argent de côté pour vivre.

 

Mon conseil est d’avoir suffisamment de côté pour vivre 6 mois sans rentrée d’argent. On ne se lance pas dans le vide sans préparation ! 

En conclusion, on n’attend pas le bon moment pour se lancer mais on ne se jette pas aveuglément non plus. 

 

Dans cet autre article, je vous explique par où commencer pour créer son entreprise.

 

Merci d’avoir lu jusqu’à la fin !

S’il vous a plu n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à me faire un retour sur Instagram : @lentrepreneuse.